Argentine – Journal de bord – 16.12.2014

09h30 : Nous avons enfin la possibilité de faire cet atelier avec les détenus de la prison de Las Flores. Nous nous réjouissons beaucoup de ce moment qui promet d’être passionnant et une fois de plus très riche. Partager la musique et se positionner en tant que support et auditeurs, être témoins des dons et de la fibre artistique des participants, voici notre mission de ce matin.

Florence, Séverine, Marion et Pablo nous emmènent dans cette prison de Las Flores. Florence est une super musicienne (violoniste) qui organise chaque semaine un atelier pour faire travailler une dizaine de détenus ensemble (chant, percussions, guitares). Nous arrivons sous un soleil de plomb et marchons sur des petites routes qui ne figurent même pas sur google map, me dit Florence. Nous sommes dans un quartier pauvre dans la périphérie de Santa Fe. Après les contrôles d’usage, nous pouvons enfin entrer dans la prison.

Nous vivrons 1h30 de pur bonheur ! Thierry et Nicole vont coacher une équipe de chanteurs, Vincent, Cyril et Christian seront aux guitares et vont s’occuper des deux ou trois guitaristes qui sont sur place pour leur expliquer comment jouer Baila Morena. Jeremy va rejoindre l’équipe de percussionnistes avec le Cajon, instrument typique d’Argentine. On est émus, heureux et les détenus repartent le sourire aux lèvres….Florence nous dira que ce moment leur a fait du bien….

A midi, on nous attends à la Pastorale avec un super repas préparé par Aline est Alessandro puis nous reprenons la route à 15h00 pour la prison pour femme de Santa Fe « Unité 4 ». Une fois rentré dans la prison, nous patienterons environ 45 minutes dans un patio, puis nous nous dirigeons vers la cour principale. Les femmes sont là, assises par groupe et le poids de leur tristesse se lit sur leurs épaules, leurs yeux et leurs sourires.

Ce concert nous demandera beaucoup d’énergie, car il est difficile de créer un contact de proximité, les détenues étant installées au fond de la cour, et pourtant…elles apprécient, parlent, se délectent de chacun des titres proposés et des paroles qui leurs sont adressées. Un gâteau pour fêter cette journée sera offert pendant le concert et nous terminons notre concert avec une séance photos très appréciée.

Nous ressortons exténués en espérant leur avoir un peu « changé les idées ». Le soir, nous nous retrouvons tous autour d’une bonne viande d’Argentine et profitons d’un moment de légèreté, entre bon plat et bon vin.

Le sommeil nous gagne et nous rentrerons bien vite nous reposer…

Nicole Wöllhaf

Author: Jeremy Moinat